Les indices de protection IP et IK définissent des niveaux de protection des équipements électriques contre des chocs mécaniques, de la poussière, de l'eau ou encore le doigt de l'usager. C'est la norme CE I60 529 qui définit de façon exhaustive les indices de protection.

Indices IP : liquides et solides

Le code de protection IP met en évidence le degré de protection par rapport à la pénétration de corps solides ou liquides.

L'indice varie en fonction de l'usage que l'on a de l'équipement mais également du lieu où il se trouve : Un équipement électrique dans une salle de bain, à proximité d'un point d'eau, n'aura pas le même degré de protection ou les mêmes caractéristiques que le même équipement (point lumineux) situé dans la salle à manger ou le garage.

Le code IP est composé de deux chiffres : le premier correspond à la protection contre les solides (de 0 à 6) et le deuxième chiffre correspond à la protection des liquides (de 0 à 8). Dans la plupart des cas, l'indice de protection figure sur l'appareil ou au pire sur l'emballage.

Indice de protection : 2 chiffres

Indice1er chiffre (dizaine) Protection contre les solides2e chiffre (unité) Protection contre l'intrusion d'eau
0Aucune protection.Aucune protection.
1Protégé contre les corps solides supérieurs à 50 mm. Protégé contre les chutes verticales de gouttes d'eau.
2Protégé contre les corps solides supérieurs à 12 mm.Protégé contre les chutes de gouttes d'eau jusqu'à 15° de la verticale.
3Protégé contre les corps solides supérieurs à 2,5 mm.Protégé contre l'eau en pluie jusqu'à 60° de la verticale.
4Protégé contre les corps solides supérieurs à 1 mm.Protégé contre les projections d'eau de toutes directions.
5Protégé contre les poussières.et autres résidus microscopiquesProtégé contre les jets d'eau de toutes directions à la lance (buse de 6,3 mm, distance 2,5 à 3 m, débit 12,5 l/min ±5 %).
6Totalement protégé contre les poussières.Protégé contre les forts jets d'eau de toutes directions à la lance (buse de 12,5 mm, distance 2,5 m à 3 m, débit 100 l/min±5 %).
7Protégé contre les effets de l'immersion temporaire4 (jusqu'à 1 m) et pendant 30 minutes5. La pénétration d'eau en quantité nuisible ne sera pas possible lorsque l'équipement est immergé dans l'eau dans des conditions définies de pression et de temps (jusqu'à 1 m de submersion).
8Matériel submersible dans des conditions spécifiées en durée et en pression (immersion prolongée)4 au-delà de 1 m. Normalement, cela signifie que l'équipement est hermétiquement fermé, cependant, avec certains types de matériel, cela peut signifier que l'eau peut pénétrer, mais sans produire d'effets nuisibles. Protection contre la submersion.
9 (9K dans la norme allemande DIN 400501)Protection contre le nettoyage à haute pression, à haute température et venant de plusieurs directions3. Attention, un matériel IPx9 n'est pas nécessairement submersible. Exemple : véhicules routiers. Si le matériel est submersible, il doit avoir une double indication telle que IP67 / IP69.


 Exemples :
  • IP 20 : protégé contre les corps solides supérieurs à 12,5 mm - aucune protection contre les intrusions d'eau ; 
  • IP 44 : protégé contre les corps solides supérieurs à 1 mm - protégé contre les projections d'eau de toutes directions ; 
  • IP 65 : totalement protégé contre les poussières - protégé contre les jets d'eau de toutes directions à la lance (buse de 6,3 mm, distance 2,5 m à 3 m, débit 12,5 l/min ±5 %) ; 
  • IP 67 : totalement étanche à la poussière - protégé contre les effets de l'immersion jusqu'à 1 mètre de profondeurb. Ce coefficient est défini dans les normes DIN 400507CEI 605298, BS 5490.

Bon à savoir : jusqu'à 1992, l'indice IP comportait 3 chiffres. Ce 3ème chiffre donnait une indication quand au degré de protection contre les chocs mécaniques. 

Indices IK : chocs mécaniques

Les indices de protection IK indiquent la résistance aux chocs (mécaniques) de l'enveloppe de l'appareil.

Ce chiffre varie de 1 à 10 .

Par choc mécanique, la norme définit une série de cas à un lâcher de la pièce à différentes hauteurs. Par exemple, un code IK 06 est donné à une pièce qui peut être lâchée d'une hauteur de 20 centimètres du sol sans se détériorer.

Le choc sur l'équipement est défini normativement par une énergie dite énergie de choc équivalent à un joule. L'indice de protection IK varie également en fonction du lieu où l'équipement est placé.

Dans une exploitation agricole, le degré de protection n'est pas le même que dans une buanderie de pavillon traditionnel.